LE FORAGE DIRIGÉ

Le Forage dirigé permet l’enfouissement de réseaux dans des situations où la pose en tranchée est difficile voire impossible.
Il permet de traverser les canaux, les rivières, les routes et les voies ferrées sans impact majeur sur l’activité extérieure.
La technique du forage dirigé s’exécute en 3 phases :

1 ère phase : Le tir pilote.

Le tir pilote permet de créer un premier tunnel de faible diamètre qui servira ensuite de guide pour les opérations d’alésage. Cette opération nécessite une excellente coordination entre le foreur et l’ingénieur de guidage.

  • En terrain meuble
    Le forage est effectué avec un outil “jetting haute pression” pénétrant dans le sol sous l’action de la rotation et de la poussée.
    La boue de forage composée d’un mélange d’eau et de bentonite est injectée sous pression par le train de tiges, son rôle est multiple :
    aide à la déstabilisation du terrain , lubrifie et refroidi l’outil, consolide les parois du forage, évacue les déblais du trou.
  • En terrain rocheux
    L’utilisation d’un moteur à boue équipé d’un tricône de forage permet de traverser les terrains durs. La pénétration dans le sol se fait également sous l’action combinée de la rotation et de la poussée.
    La boue injectée :
    lubrifie et refroidi l’outil, consolide les parois du forage, met en rotation le tricône, évacue les délais du trou.
    Dans les deux cas, une fosse située au départ du forage sert à contenir les excédents de boue. Une fosse est également nécessaire à l’arrivée.

2 ème phase : L'alésage

Le forage pilote réalisé, des alésages successifs jusqu’au diamètre final permettront de tirer en toute sécurité le fourreau ou la canalisation.
L’alésage est réalisé grâce à des aléseurs de différents diamètres et types selon la composition du sol.

3 ème phase : La traction du tube ou du fourreau

Lorsque le tunnel de forage est à son diamètre final, le fourreau ou la canalisation sont tirés à l’aide d’une tête de tirage étanche empêchant l’entrée de boue de forage.
La gestion des boues de forage
Selon l’importance du forage à réaliser, la quantité de boue fabriquée et la nature des terrains deux cas de figure se présentent :

  • 1 – Boue Perdue
    La quantité de boue est faible, elle sera alors perdue, c’est à dire qu’elle ne sera pas réutilisée.Elle sera pompée dans la fosse de départ, stockée dans une cuve, puis évacuée en fin de chantier.
  • 2 – Boue recyclée
    La quantité de boue est importante, elle est alors reprise et recyclée.
    La boue de forage est pompée dans la fosse de départ et envoyée vers une unité de recyclage.Après analyse, elle est renvoyée vers la cuve d’alimentation de la pompe d’injection pour repartir dans le forage via les tiges de forage.